Le troisième pilier, un moyen efficace pour financer un projet immobilier

La prévoyance en Suisse est constituée de trois piliers. De ces trois piliers, il y’a une, qui n’est pas obligatoire. Il s’agit du troisième pilier. Ce dernier peut donc servir à financer plusieurs projets, dont l’immobilier. Découvrez comment le troisième pilier peut servir à financer un projet immobilier.

Le troisième pilier et ses formes

Le troisième pilier vient en réalité compléter les deux premiers de la prévoyance sociale qui sont : l’assurance vieillesse et survivant, l’assurance invalidité et la prévoyance professionnelle. Pour  lire plus de détails, allez ici. Ainsi, le troisième pilier permet d’avoir une stabilité financière. Ce fonds que vous avez cotisé personnellement pour votre retraite est à vous et vous pouvez l’utiliser dès que vous en avez envie. Ce pilier est divisé en deux versions : le pilier 3A et le pilier 3B. Le premier est dit lié pendant que le deuxième est libre. Ce qui veut donc dire que le 3a doit obéir à certaines règles. Mais, en ce qui concerne le 3b, vous disposez d’une liberté sans bornes pour son utilisation. L’essentiel pour vous sera d’exprimer le besoin.

Le troisième pilier, un moyen pour acquérir un bien immobilier

Le troisième pilier de la prévoyance peut servir à couvrir plusieurs projets. Surtout avec la version 3B qui donne une liberté totale au propriétaire. En réalité, vous pouvez utiliser le 3b pour financer un projet immobilier et devenu propriétaire. Avec cette formule, vous n’avez pas beaucoup d’effort à fournir pour utiliser votre cotisation pour un projet immobilier. Il suffit de suivre simplement les démarches adéquates. Mais, il faut savoir que la formule 3a peut aussi servir à financer un projet immobilier. Seulement que le processus n’est pas le même. En réalité, avec votre structure d’assurance, vous aurez toutes les informations nécessaires pour procéder au financement de votre projet immobilier par le troisième pilier. La manière la plus simple de financer votre projet immobilier est de retirer votre fonds. Si vous avez opté pour l’option 3a, vous pouvez avancer comme raison de retrait le projet immobilier pour que le processus soit allégé.