Ce qu’il faut retenir de l’assurance loyer impayé

Très souvent, les bailleurs vont face à certains locataires qui ont du mal ou ne payent pas leurs loyers. Un problème qui crée d’énormes problèmes entre les locataires et les bailleurs. Afin de remédier à ce fait, l’assurance loyer impayé s’offre à eux. Continuez la lecture de cet article pour avoir plus d’amples informations.

Quelles sont les conditions à remplir pour bénéficier de l’assurance loyer impayé ?

L’on ne peut commencer par parler des conditions à remplir pour bénéficier de l’assurance loyer impayé sans dire ce que c’est. En effet, l’assurance loyer impayé est une garantie qui protège le propriétaire contre les impayés et prend en charge tout problème lié à ça. Vous pouvez en savoir plus sur la définition du loyer impayé en cliquant ici. Pour commencer, il faut notifier que les conditions à remplir dépendent de chaque assureur. Avant de signer un contrat avec un propriétaire, l’assureur vérifie d’abord la solvabilité des locataires. Ces dossiers de solvabilité sont analysés sans garant parce que la souscription à une assurance loyer impayé ne tient pas compte de l’existence d’un garant sauf s’il s’agit d’un locataire étudiant. Par ailleurs, l’assureur vous demandera trois fois le montant du loyer payer par un locataire en contrat de durée indéterminée et quatre fois pour un locataire en contrat de durée déterminée. Pour finir, lorsque toutes ces garanties sont insuffisantes, le contrat d’assurance ne sera pas établi.

Quelles sont les garanties de l’assurance loyer impayé ?

La toute première garantie qu’offre l’assurance impayé à un propriétaire est qu’elle s’assure de rembourser les loyers impayés de son ou de ses locataires. Mis à part cela, le propriétaire n’aura rien à dépenser en cas d’une procédure d’expulsion. Autre intérêt que tira un propriétaire en souscrivant à une assurance loyer impayé est que sa location sera sécurisée au plus haut degré. Enfin, certains assureurs vous offrent la garantie vacance locative. Cette garantie permet au propriétaire d’être indemnisé au cours de la période morte entre le départ de l’ancien locataire et l’arrivée du nouveau.